Vous êtes ici

Comment confectionner un « bon béton » et un « bon mortier » ?

Conseils de mise en oeuvre

Pour la réalisation de vos bétons et mortiers, vous pouvez réaliser vos malaxages manuellement ou bien mécaniquement ; voici quelques conseils pour les réaliser. 

Pour le malaxage mécanique, donc à l’aide d’une bétonnière, les étapes à respecter sont les suivantes :  

1. Démarrer le moteur de votre bétonnière et orienter la cuve de façon à ce que son axe fasse un angle de 45° avec la verticale.  

2. Introduire dans l’ordre :  

A. Le gris granulat (pour un béton) et approximativement la moitié de l’eau 

B. Le sable 

C. Le ciment  

D. Le reste de l’eau pour obtenir la consistance souhaitée (fluide ou raide) et l’adjuvant éventuel 

3. Poursuivre le malaxage pendant quelques minutes jusqu’à obtention d’un mélange homogène.  

4. Basculer la cuve afin de vider le béton ou mortier dans la brouette ou autre récipient. 

En fin de travail, rincer abondamment la cuve pour éviter que le béton n’adhère à la paroi et aux pales.  

Important : La cuve de la bétonnière ne doit jamais être remplie au-delà des 2/3 de sa capacité.  

 

Pour le malaxage manuel, les bonnes pratiques sont :  

1. Prévoir une surface propre et dure, une pelle à bout carré et un récipient pour pouvoir doser correctement les matières.  

2. Répartir le sable sur la moitié de la plaque en une couche d’environ 10 cm. Y étaler le ciment de façon régulière.  

3. Mélanger le sable et le ciment en ramenant la matière sur l’autre moitié de la plaque. Répéter l’opération jusqu’à ce que le mélange soit de teinte uniforme.  

4. Incorporer les graviers (si confection d’un béton) et mélanger à nouveau.  

5. Ajouter l’eau et remuer le mélange jusqu’à ce qu’il soit bien homogène.  

 

Equivalences : 60 litres = 1 brouette ou 6 seaux de 10 litres ou 15 pelles.